Coordonnées

    Médiathèque de Limay
    8, avenue du Président Wilson
    78520 Limay
    France
    Tél : 01 34 97 27 35

    Horaires

    Lundi   14h-18h00
    Mardi   14h-18h00
    Mercredi  10h-12h30 14h-18h00
    Vendredi 10h-12h30 14h-18h00
    Samedi 10h-12h30 14h-17h00

    Nouveautés par catégorie

    Musique

    Vous trouverez dans notre fonds musique plus de 4500 cds. Parmi tous ces titres vous pouvez faire votre choix en jazz, blues, rap, musique classique, rock, chanson française ou encore en musique du monde... de quoi satisfaire toutes vos envies musicales.

    Vous pouvez aussi vous plonger dans les  280 livres du fonds ou regarder l'un de nos 129 dvd musicaux.

     

    La French Touch

    Fin des années 1980, les rassemblements techno britanniques sont interdits par Margaret Tatcher donc les raves s'installent en France.   Les jeunes Français découvrent alors les DJ techno. Parmi eux, Laurent Garnier, qui sera l'un des premiers à mixer à Paris, les classiques techno et house de Chicago ou de Détroit.   Plus tard, un label britannique underground et avant-gardiste, Mo'Wax, semble avoir influencé certains des précurseurs de la scène française comme Guillaume la Tortue, Francesco Farfa, Etienne de Crécy et Philippe Zdar (futur Motorbass), Kid Loco… Aussi les influences de cette génération d'artistes se trouvent-elles non seulement dans les tubes acid jazz et techno de...

    La French touch sélection

    15 again

    par Cassius
    En 2006, Cassius sort son nouvel album, 15 again, qui marque le virage pop-rock du groupe. De nombreux invités sont encore au rendez-vous (Etienne de Crécy, M ou encore Pharrell Williams)

    Audio, video, disco

    par Justice
    Après un premier album considéré par certains comme le'son d'une génération', le duo revient avec une suite très personnelle, à la fois décontractée, affirmée et puissante : pas de samples extérieurs, le groupe a joué puis trituré tous les instruments dans leur repère parisien.

    Cocotte

    par Teenage Bad Girl
    Ni clubbers, ni DJs, les duo français est adepte des mélodies mais ne dédaigne pas les pistes de danse. Leurs titres sont très efficaces, avec Breaks et Cuts façon hip hop, sons saturés et énergie rock, rythmes techno. Des sonorités résolument actuelles, voire à la mode, qui les catapulte dans la constellation des labels Ed Banger, Institube ou Kitsuné. Pour la sortie de leur Cocotte, les Teenage Bad Girl ont appris à faire les DJs, en attendant leur live pour l'été 2007.

    Defiant order

    par Birdy Nam Nam
    Après deux albums, dont Manual for successful rioting sacré par une Victoire de la Musique, et des prestations live mémorables dans les plus grands festivals, les quatre dj reviennent avec cet opus produit par Para One (producteur de TTC, b.o de La naissance des pieuvres).

    Dragons ; Star scat ; Ended with the night.

    par Caravan Palace
    Le Tango avait son Gotan Project, le Swing Jazz a désormais son Caravan Palace ! Mélangeant jazz manouche et musique électronique, le son des Caravan Palace reste en tête bien des heures après la première écoute...

    Electric soul

    par Zenzile
    Le groupe s'est toujours arrangé pour apparaître où on ne l'attendait pas : précurseur du dub au milieu des 90's quand le genre était parfaitement inconnu en France, sobre et aérien quand les pairs avaient tendance à empiler les couches, soudainement électronique quand leurs fans ne juraient plus que par leur son très organique, et de retour au dub originel quand on les croyait définitivement basculés dans le rock. Alors bien entendu, vous devinez que ce n'est pas parce que leur huitième album s'appelle Electric soul qu'il faut y chercher un quelconque hommage à Aretha Franklin ou Al Green. ?a serait beaucoup trop simple. Non seulement ce disque n'est pas particulièrement soul, mais il n'est même pas le plus électrique de leur carrière. En revanche, il a indéniablement une âme, qui irradie les neuf morceaux du tracklisting.

    Encore

    par Dj Snake

    Epiphanie

    par Para One
    Para One est sûrement la grande révélation française de cette année en matière de musique électronique. Après avoir produit les deux premiers albums du groupe de rap TTC en compagnie de Tacteel, il sort enfin son premier album qui regroupe deux sorties vinyl et quelques nouveaux morceaux. Encensé par le public et la presse, on le dit à mi-chemin entre Daft Punk pour le côté dansant et Mr Oizo de par une facette expérimentale qui surgit au milieu de certains titres. Nous tenons peut-être là, la recette de la modernité: arriver à faire coexister danse et expérimentation. Cet album est relativement varié, entre électronica, rap expérimental, booty bass et electro...

    Fabriclive 60

    par Brodinski
    Le dj et producteur français a bâti son travail sur un éventail de goûts très large. Présenté par Tiga comme le roi des djs, ayant un pied sur la scène minimaliste et l'autre sur la scène electro, et rattaché au phénomène des fluo kids, il a d'abord affolé l'univers de la house et de la techno maximale avec sa production de Blade runner. Mais c'est son album de mixes pour Bugged Out! et sa collaboration avec Dj Orgasmic qui l'ont placé au premier plan. Invité sur la 60ème compilation Fabric, il fait plus que jamais honneur à sa réputation par une sélection inégalable de tracks de tous les horizons.

    French touch : Des raves aux supermarchés, l'histoire d'une épopée électro

    par Jourdain, Stéphane
    Ce livre-reportage retrace l'aventure d'un mouvement musical connu du monde entier sous le nom de French Touch. Il présente ses racines et ses influences, ses principaux acteurs et leurs musiques. Leur triomphe aussi. Il raconte de jolis contes et évoque de moins belles histoires. Il décrit des travaux solitaires derrière les machines. La magie d'Homework, premier album des Daft Punk. La majesté de Pansoul de Motorbass. L'efficacité de Superdiscount d'Etienne de Crécy. Les voyages des DJs au bout du monde, au bout de la nuit. Les succès artistiques et commerciaux de Dimitri from Paris, Cassius, Bob Sinclar, Air, Modjo ou M. Oizo. Ce livre parle aussi d'argent facile et de gloire rapide. De coups bas. De trahisons. De gueules de bois les lendemains de fête. D'une bruyante saga fin de siècle. D'une histoire moderne.

    Guerres médiatiques 2066-2068

    par General Dub
    General Dub était un collectif internationnal d'artistes signé sur le label Expressillon issus de diverses disciplines artistiques (musique, graphisme, multimédia, écriture, vidéo). Ils se sont réunis autour d'un projet dub commun : dresser un tableau satirique d'un monde qui court à sa perte. L'histoire veut que chaque membre ait reçu des informations provenant du futur, entre autres sous forme de fichiers son par Courrier électronique. Ainsi après de nombreuses manipulations de décryptage, ils livrent une vision sonore "Dark Dub" apocalyptique...

    H2O

    par Uht°

    Homework

    par Daft Punk
    Un seul disque a suffi à Daft Punk pour cambrioler les coffres-forts de tous les hit-parades anglais, français et américains avec une recette simplissime mélanger la house music, le funk de Funkadelic avec la facilité du disco (version Chic, Donna Summer). A l'appui de cette association naturelle, Daft Punk a inventé la french touch, une nouvelle esthétique faite d'un procédé de filtrage sonore des pulsations house de sons, de distorsion vocale au vocodeur et de bruits naïfs qui constituent la colonne vertébrale de "Da funk" et "Around the world". Impitoyable machine à danser, ce premier disque de Daft Punk a ouvert les portes du monde à la musique électronique française.

    Hope and sorrow

    par Wax Tailor
    Hope & Sorrow est un album du groupe de hip hop français Wax Tailor. Il renforça notablement son importance au sein de l'electro-hiphop international et fut même nominé aux victoires de la musique 2008 en tant que "meilleur artiste électronique"

    Hôtel Costes : vol.9

    par Pompougnac, Stéphane

    Hurry up, we're dreaming

    par M83.

    Love 2

    par Air

    Lychee queen feat Tommy Jordan

    Leur musique s'oriente toujours vers un mélange leur dub-dada-orientalo-spaghetti-hip hop contemporain.

    Outrun

    par Kavinsky

    Pansoul

    par Motorbass

    Positiv energy

    par Wolf, Laurent

    Smash

    par Solveig, Martin
    Smash est le cinquième album studio du DJ et producteur de musique électroniques Martin Solveig.

    St Germain

    par St Germain

    Stade 2

    par Mr Oizo
    12 ans après son hit Flat Beat, écoulé à plus de trois millions d'exemplaire, le parrain de la french touch avec Air et Daft Punk revient avec un quatrième album, le deuxième sur le label de Pedro Winter, Ed Banger.

    Stand on the world

    par Keedz
    Le projet Keedz est piloté par Julien Jabre et Sophie Delila. Le titre « Stand on the Word » sort d'abord en août 2008 sans retenir plus que ça l'attention générale. Il s'agit d'une version d'un titre original de Joubert Singers de 1982, repris en 1985 par le DJ pionnier du garage - version new-yorkaise de la house de Chicago et Detroit - Larry Levan, résident du fameux club Paradise Garage. La version de Keedz a la particularité d'être chantée par des voix d'enfants.

    Super discount 3

    par Crécy, Etienne de
    Etienne de Crécy est un acteur incontournable de la scène électronique internationale. En vingt ans d'un parcours sans faute, le producteur français a gravé certains des albums majeurs : de la genèse de la house en France avec Motorbass (en duo avec Philippe Zdar) et Super discount 1, locomotives de la french touch alors balbutiante, à la soul digitale de Tempovision, récompensé d'une Victoire de la Musique, de Super Discount 2 au son plus radicalement techno. Puis Super Discount 3, véritable jonction entre les 2 premiers volumes. Si les synthétiseurs restent en première ligne fidèles à l'énergie techno du 2, les samples et la production confèrent une sonorité plus house et plus funky, qui est la marque de fabrique du premier volume.

    Tales of a kleptomaniac

    par Garnier, Laurent
    Seule une poignée de DJs et de producteurs sont capables de transcender les styles et les genres, s'élevant au dessus de fugaces tendances pour créer leurs propres paysages sonores. Le parrain de la techno française figure sans peine parmi eux. Mixant techno, house, drum'n'bass et funk-jazzy avec une facilité déconcertante, cet opus pousse encore plus loin les frontières musicales, faisant preuve d'une diversité diabolique qui fait de lui l'un des meilleurs représentants de la musique dance-électro.

    Tango 3.0

    par Gotan Project
    Ce troisième album du trio franco-argentin-suisse propose un retour au son électro tango qui les a fait connaître, avec cette fois, davantage de cuivres et de cordes, ainsi que des influences dub, blues et cinématographiques (de Michel Legrand à Ennio Morricone).

    Tetra

    Quatre fois champion du monde de Disco Mix Club ou DMC, le quatuor de DJs français C2C est un peu au mix ce que Sébastien Loeb est au rallye automobile. Formé en 1998 à Nantes (Loire-Atlantique) par 20Syl et DJ Greem de Hocus Pocus, et Atom et Pfel de Beat Torrent, C2C remporte son premier trophée en 2003. C2C sort également des vinyles de breakbeat depuis 2001 et Flyin'Saucer. Décidé à passer au niveau supérieur, C2C sort en janvier 2012 le EP Down the Road où les scratches du quatuor s'illuminent de jazz, rock, et soul, dans un déchaînement sonique parfaitement maîtrisé. Tetra en septembre 2012 s'impose comme l'un des albums phares de la période.

    The Wanderings of the Avener

    par The Avener
    Manifeste d'une électro raffinée dans l'esprit du sampling nu-jazz de St Germain et de son Boulevard, à mi-chemin des démarches de Moby et de Wankelmut, de King Britt et de Cassius... Ghost producer pour beaucoup de tubes de club, Tristan est devenu The Avener en retournant au plaisir de la musique pour elle-même, à son amour de jeunesse pour le piano et la mélodie, à sa culture musicale touffue, variée, profonde... mais aussi à la deep house, antidote à la froideur mécanique qui a envahi l'électro depuis quelques années.

    Focus sur la collection BD JAZZ

    Envie de découvrir le Jazz et ses plus grands musiciens?

    Venez piocher dans la collection BD Jazz. En effet vous pourrez vous plonger dans leur biographie dessinée tout en écoutant leurs plus grands morceaux contenus dans le coffret.

     

     

     

    Sélection musicale juin

    Darkness forever

    par Turbonegro

    Feminist sweepstakes

    par Le Tigre

    God is my bike

    par Vidal, Maïa
    Maïa joue du violon, de l'accordéon, de la guitare, des percussions, d'instruments jouets et de sa voix incomparable. Elle crée un univers absolument captivant. En pimentant son songwriting résolument moderne d'un soupçon de mélodies désuètes, elle nous emmène dans un voyage à la fois tendre et cruellement honnête, sans jamais se départir de son sens de l'émerveillement.

    Grand

    par Matt & Kim
    Le duo de Brooklyn propose ici un deuxième album électro pop aux titres accrocheurs et terriblement efficaces.

    Lady luck

    par Koritni, Lex
    Ce premier album, truffé de très bons moments, annonce de bien beaux concerts de la part de ce groupe sur lequel les bonnes fées du hard rock se sont penchées et qui n'a pas fini de nous faire taper du pied. Koritni possède en effet une voix éraillée qui s'intègre parfaitement à ce rock sulfureux, d'autant plus que derrière lui, ça ne chôme pas...

    Mirror writing

    par Woon, Jamie
    Chanteur, auteur et autoproducteur, Jamie Woon s'est fait un nom grâce à la scène, il a notamment joué en première partie d'Amy Winehouse ! Issu de la scène dubstep anglaise il est inspiré par des courants bues et soul qui font de sa pop une musique nouvelle, et originale. Il sort en 2007 un ep qui commencera à faire parler de lui, remixé par Burial et soutenu par des gens comme Gilles Peterson ou Mary Anne Hobbs qui deviennent très rapidement fans. Découvrez ici son premier album.

    Passager du réel

    par Ruda Salska
    La Ruda Salska, nom inspiré de celui d'une ville polonaise : Ruda Slaska; mais aussi de leurs goûts musicaux (rock, ska, salsa), et donc de la musique qu'ils font.

    Pills'n'thrills and bellyaches

    par Happy Mondays
    Après deux albums, les Happy Mondays réussissent ici à mélanger le rock avec l'énergie du funk et de l'acid house que l'on entend alors dans les clubs de Manchester. Produit par Paul Oakenfold, un des DJ's les plus renommés du moment, cet album va, comme Screamadelica de Primal Scream, convaincre le public rock des vertus euphorisantes de la dance : le courant baggy (nom des pantalons 'pattes d'éléphant' portés par ces groupes) est né. Mais qu'importe l'étiquette, l'essentiel est dans ces morceaux lancinants ("Loose Fit", "Bob's Yer Uncle"), irrésistibles ("Step On", "God's Cop") et dans la nonchalance de voyous du duo Shaun Ryder/Bez. Ceux-ci y laisseront leur santé, parfois même leur liberté, mais peu d'albums auront aussi bien capté l'atmosphère d'une époque où la fête était sans fin.

    Ten new messages

    par The Rakes
    Les Rakes reviennent aujourd’hui avec un deuxième album novateur, reflet de l’exceptionnel talent de songwriting du groupe. Produits par Max Heyes et Jim Abbiss.

    The Golden record

    par Little Scream
    Auteur d'une folk sombre teintée d'électronique, la formation montréalaise livre là un premier album à la beauté intemporelle.

    Wilco (The album)

    par Wilco
    Le neuvième album studio du groupe est un mélange de mélodies subtiles, d'arrangements pop et de textes fascinants où se dégage la voix rauque de Jeff Tweedy, le charismatique leader.

    Write about love

    par Belle and Sebastian
    Depuis sa formation à Glasgow par Stuart Murdoch et Stuart David en 1996, ce combo est devenu au fil d'une carrière exemplaire, l'un des plus grands groupes de pop de la scène musicale internationale. On retrouve sur cet opus ce qui fait leur charme inimitable, soit un savant équilibre entre un romantisme exacerbé et une bonne humeur toujours communicatives.
    Malvoyant
    Thème par défaut

    Nouveautés